CARFIT lève $2.5 millions pour accélérer dans le machine learning at
edge pour l’automobile.

Paris-France – Palo Alto-CA, (9 octobre 2018) – CARFIT, la startup qui développe une technologie brevetée d’analyse de vibrations et de machine learning at edge, pour comprendre les usages
et anticiper les besoins de maintenance des véhicules, annonce aujourd’hui 2.5 millions de dollars de levée complémentaire portant son seed round à $4.5 millions. Cette levée a pour objectifs d’accélérer ses développements dans le machine learning at edge et ses déploiements en aftermarket.

CARFIT réalise son tour de table auprès de BGV, PlugandPlay, Mobivia-Carstudio, et Groupe Bernard. La technologie de CARFIT s’intègre à la fois dans des solutions aftermarket pour les services à l’automobile comme de mobilité, et nativement par des constructeurs ou leurs équipementiers. La société se concentre sur le monitoring et la détection d’anomalies liées aux pièces d’usures du train roulant (freins, pneus, roues, amortisseurs, etc..) qui sont sous-équipées en capteurs.

La technologie de CARFIT intervient dans un contexte où les moteurs sont toujours plus fiables, leur électrification en cours va diminuer leurs besoins de maintenance, et l’industrie prévoit une intensification de l’usage des voitures pour diminuer le cout kilométrique moyen, entrainant de facto une accélération des besoins de maintenance des pièces d’usure.

Le machine learning at edge au plus près des capteurs dans un véhicule, permet de re-entrainer les algorithmes de détection d’anomalies localement sans avoir à envoyer toutes les données vers le cloud. C’est essentiel pour éviter la dépendance à la couverture réseau et les temps de latence. CARFIT est une des premières sociétés à démontrer cette technologie en action, qui permet d’affiner les diagnostics prédictifs individualisés.

« CARFIT est honoré d’accueillir de nouveaux investisseurs tant Tech VCs de la Silicon Valley que Fonds Corporates liés à la filière automobile. Ils investissent dans le futur, parce que les voitures autonomes auront besoin demain de solutions de maintenance autonome ; CARFIT construit une brique technologique essentielle pour répondre à ce besoin, en apprenant des véhicules en circulation aujourd’hui…. » indique Henri-Nicolas OLIVIER son CEO.

« Nous sommes ravis d’être chef de fil du tour de table de CARFIT, une société de Deeptech à la croisé du monde automobile et de l’intelligence artificielle. » ajoute Amir NAYYERHABIBI, partner at BGV- Palo Alto.

CARFIT est soutenu par Bpifrance, la région Hauts de France et a créé un laboratoire commun avec le CEAtech à Saclay.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?