Les Echos : Quand l’intelligence artificielle se miniaturise

“En analysant les vibrations des véhicules grâce à l’intelligence artificielle, la start-up Carfit promet des voitures plus sûres et surtout moins coûteuses à entretenir. « Si les moteurs sont aujourd’hui suréquipés en capteurs, rien n’est fait pour le train roulant : amortisseurs, pneus ou freins. L’objectif est d’arriver à faire de la maintenance préventive et de faire baisser les coûts », explique Nicolas Olivier, fondateur de Carfit. La start-up a développé une première application pour Norauto avec un capteur, posé derrière le volant, qui enregistre toutes les vibrations. « Chaque véhicule a une signature vibratoire et nous sommes capables, comme le ferait un expert, de détecter une usure de pneu ou un problème d’équilibrage. Nous constituons une base de données, hébergée sur le cloud, répertoriant les caractéristiques de centaines de véhicules. Demain, l’objectif est de pouvoir prédire cette usure avec une intelligence artificielle embarquée sur une puce bon marché », résume Nicolas Olivier.”

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?